Section PCF de Hellemmes

Section PCF de Hellemmes
Accueil
 
 
 
 

Le logement, un droit pour tous

Une ville garante des droits universels

 

Un toit, c’est un droit

 

Depuis de trop nombreuses années, «  accéder à un logement  » rime avec « parcours du combattant  ». Pourtant, la ville voit les chantiers de rénovation urbaine se multiplier. Sur ce sujet, deux propositions semblent primordiales : mener la bataille juridique du logement [flou] et proposer le plus de logements sociaux possibles [1].

 

Dans le premier cas, la ville doit devenir l’acteur primordial dans le domaine du logement, par la mise en demeure des propriétaires de logements vides, voire la réquisition et l’administration directe de ces logements par le public ; par la lutte acharnée contre les marchands de sommeil ou encore par la rédaction d’arrêtés anti-expulsion locative. Dans le second cas, nous devons veiller à ce que toute nouvelle construction de logements sociaux soit la plus sociale possible en favorisant les prêts locatifs aidés d‘intégration [2] et un accompagnement complet des locataires.

 

Comme dans toutes les grandes métropoles de France, la spéculation et la pénurie de logements décents et accessibles affectent Lille et ses habitants. La hausse vertigineuse des prix et des loyers conduit à un décalage toujours plus artificiel quant à la valeur moyenne du mètre carré dans chaque quartier entraînant une ségrégation sociale toujours plus forte, dans et entre les quartiers, loin de l’idéal de « mixité sociale ».

 

NOUS PROPOSONS !

 

- Arrêté contre les expulsions locatives et pour le droit au maintien dans les lieux

 

- Transparence dans l'attribution des logements

 

- Lutte contre la spéculation immobilière et l'habitat insalubre

 

- Rénovation ciblée des immeubles collectifs sans augmentation des charges locatives

 

- Construction de logements adaptés aux besoins des seniors (beguinage)

 

 

Quelques chiffres :

  • Près de 14 000 demandes de logement HLM sont en attente.

  • Le délai moyen d’attente s’élève à 4 ans et demi pour les petits logements et jusqu’à plus de 5 ans pour les grands logements. Lille, Hellemmes et Lomme comptent près de 130 000 logements.

Lorsque l’État met 11 000€, la communauté urbaine en met 15 000€ et la Ville 5 000€, le reste est à la charge du bailleur.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.