Section PCF de Hellemmes

Section PCF de Hellemmes
Accueil
 
 
 
 

Eaux du Nord - tarifs de l'eau : Remboursez les 115 millions d'euros !

 

Le tribunal administratif de Lille a jugé que la société des Eaux du Nord ne devaient pas payer 115,7 millions d’euros à Lille Métropole. 

Pourtant, les Eaux du Nord ont bel et bien gagné de l’argent dans les années 90 en plaçant de fortes sommes normalement destinées à des travaux sur le réseau.

La baisse de tarifs exigée pour les consommateurs a aussi été annulée, ce qui pourrait entraîner un retour à des tarifs plus élevés si cette décision est confirmée.

Le PCF fait part de sa déception de cette décision du tribunal administratif, et souhaite que cette position puisse être revue en appel dans un sens qui soit celui de l’intérêt des usagers.

Dans le cadre du débat sur le renouvellement de la délégation de service public de l’eau, ce différend judiciaire montre que les intérêts du prestataire actuel ne sont pas ceux de la collectivité. Il est temps que les usagers cessent de faire les frais de ce conflit d’intérêt sur leur facture. 

Le passage à une régie publique, que nous appelons de nos voeux, permettrait d’éviter de type de déboires dans l’avenir.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué du collectif « eau », auquel appartient le PCF. 

Voir aussi sur ce sujet l’intervention du groupe communiste au dernier conseil de LMCU.

 

 

Communiqué du collectif « Eau »

Le Collectif Eau constate, une fois de plus, l’arrogance des dirigeants de la Société des Eaux :

- - Non seulement, cette société refuse de reverser à Lille Métropole des provisions inemployées depuis le début du contrat (1985 !),

- - Mais elle refuse également de revoir à la baisse les tarifs ; et ce, alors même que les rapports successifs de la Chambre Régionale des Comptes et des experts mandatés par LMCU ont mis en évidence de nettes surfacturations !

Le Collectif Eau :

- refuse les négociations d’alcôve suggérées par la SEN et les contreparties qu’elles comporteraient (reconduction de la délégation de service ?).

- souhaite, au contraire, que Lille Métropole organise un audit citoyen de la dette de la SEN. Cet audit doit permettre d’assurer la publicité des discussions et l’examen contradictoire des évaluations.

- voit dans ce jugement une raison supplémentaire de reprendre en régie le service de production et de distribution d’eau.

Le collectif Eau rappelle qu’une autre plainte au pénal, initiée par Eau secours, est toujours en cours d’instruction.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.