Section PCF de Hellemmes

Section PCF de Hellemmes
Accueil
 
 
 
 

A Hellemmes : le Front de gauche est engagé dans une campagne historique (VDN)

Hellemmes : le Front de gauche est engagé dans une historique campagne

PUBLIÉ LE 12/01/2014
Par La Voix du Nord
IMG_1831.jpg
 
Le moment est forcément historique. Une liste communiste au premier tour des élections communales d’Hellemmes : de mémoire de quadra, on n’avait jamais vu ça… Depuis 1971, socialistes et communistes y font liste commune. Roger Maly, actuel adjoint au maire et secrétaire de la section hellemmoise du Parti communiste, a été désigné pour conduire la liste du Front de gauche aux élections de mars prochain (c’était en novembre dernier, élu à l’unanimité). Samedi, il a redit combien il déplorait que le vieil accord hellemmois ait pris du plomb dans l’aile et combien il regrettait l’attitude de Gilles Pargneaux. L’ancien maire d’Hellemmes et premier secrétaire fédéral du Parti socialiste a, à l’automne dernier, coupé les ponts avec les communistes lillois parce qu’ils ont osé penser que l’alliance dès le premier tour avec Martine Aubry n’était pas forcément marquée du sceau de l’évidence.
Voilà donc le Front de gauche en général et les communistes en particulier engagés dans la bataille des élections communales avec un programme à défendre et une liste à présenter aux Hellemmois. Inédite page de l’histoire politique locale. Cette liste emmenée par Roger Maly a d’ailleurs été baptisée : « Ensemble, écrivons une nouvelle histoire ».

 

Un brin caustique
 
Samedi, le camarade Maly était un brin caustique. Il a par exemple lourdement insisté sur le fait que tous ses colistiers habitaient Hellemmes. « Ce qui n’est pas le cas dans toutes les autres listes. » L’instant d’après, il s’en est pris à Gilles Pargneaux. « Il a démissionné de son poste de maire, il se retrouve quand même sur la liste socialiste. Je ne trouve pas ça très élégant. » Sans doute l’ancien maire trouvera-t-il aussi très élégant qu’on parle comme ça de lui quand il n’est pas là. La petite averse qui est tombée sur Hellemmes ce samedi, en fin de matinée, n’a pas mouillé l’optimisme de Roger Maly. Fort des 13 et des poussières pour 100 réalisés sur son nom aux dernières élections cantonales, il se dit qu’au printemps, il n’est pas défendu d’imaginer un score entre 15 et 20 %.
« On a une bonne liste », jure-t-il. Aux anciens comme Michel Dondeyne (en 3e position) ou Bernard Van Belle (en 21e position) sont venues s’ajouter de nouvelles têtes, plus jeunes, comme Karine Trottein (en 2e position sur la liste), ainsi que des ex-syndicalistes chez H2D… « On sera présents partout et on va décliner notre programme quartier par quartier », prévient Maly. Dans ce programme, il a couché quelques idées, comme la construction d’un béguinage pour les personnes âgées non dépendantes sur le site de l’ancienne imprimerie H2D. Durant cette campagne, il insistera aussi sur les notions de respect et de propreté, deux points sur lesquels, dit-il, Hellemmes a des progrès à faire.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.