Section PCF de Hellemmes

Section PCF de Hellemmes
Accueil
 
 
 
 

Roms, en finir avec la politique des bulldozers - Communiqué de la section communiste de Lille

Roms, en finir avec la politique des bulldozers



D’expulsions en expulsions, les roms de la métropole lilloise se retrouvent sur des terrains de plus en plus excentrés et précaires. Les familles délogées ce lundi du parking de l’université de Lille 1 se retrouvent aujourd’hui en partie dans les locaux de la Bourse du travail de Fives, complètement inadaptés à un tel accueil. On voit toutes les limites de la politique des bulldozers, qui ne résout rien. 

Des solutions adaptées sur la métropole lilloise doivent être débloquées dès aujourd'hui.
Le droit à l'accès à l'hébergement d'urgence doit être effectif pour tous.

Comme le déclarait François Hollande lors de la campagne présidentielle «Lorsque des campements insalubres sont démantelés, des solutions alternatives doivent être proposées.». Chiche. Le gouvernement et les services de l’état dans notre région doivent s’atteler à ce travail.

Il est plus que temps d’en finir avec cette politique d’expulsion qui jette des familles à la rue dans un dénuement total, les éloignant des possibilités de scolarisation, de l’apport solidaire des associations et du travail social mené par les collectivités territoriales.

Il est temps d’en finir avec les reconduites à la frontière, aussi coûteuses (20 970 euros par personne d’après une évaluation du Sénat) qu’inefficaces et humainement insupportables.
Il est temps d’en finir avec une politique qui bafoue les droits et la dignité des personnes, de mettre fin aux mesures transitoires qui restreignent l’accès au travail des Roumains et des Bulgares, donc des Roms, en France jusqu’en janvier 2014, et de donner accès au droit commun à ces 15 000 citoyens européens qui vivent aujourd’hui dans des conditions indignes.

 

 

http://idata.over-blog.com/4/22/43/62/Logo/ensemble-des-logos-de-la-bourse-du-travail.JPG

Les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, et UNSA résidant à la Bourse du Travail de Lille se sont réunies le 29 octobre à 8 h 30. Elles déplorent la situation inhumaine faite à une centaine de Roms qui ont trouvé refuge à la Bourse du Travail. 

Les organisations syndicales exigent du gouvernement, du préfet des mesures de sauvegarde des enfants mineurs, l’application de la loi DALO et le respect de la dignité humaine. Il est impératif aux pouvoirs publics à tous les niveaux, de trouver dans la journée une solution à ce désastre social et humanitaire. 

Les organisations syndicales demandent une rencontre immédiate avec la préfecture pour apporter une solution humaine et digne. 

A Lille, le 29 octobre 2013 

 
 

     

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.