Section PCF de Hellemmes

Section PCF de Hellemmes
Accueil
 
 
 
 

Communiqué Transports publics : « Les Lillois ne sont pas du bétail, encore moins des vaches à lait. »

Communiqué Transports publics :

« Les Lillois ne sont pas du bétail, encore moins des vaches à lait. »



Le PCF s’indigne du traitement subi par les usagers soucieux d’obtenir la nouvelle carte Pass-pass, et veut obtenir un gel illimité des tarifs des transports tant pour des raisons sociales qu’écologiques. La promotion des transports en commun doit se traduire en actes : Le Front de Gauche lance une pétition sur le gel des prix des transports.

L’organisation n’était pas à la hauteur : l’accueil des personnes se déplaçant aux guichets était insuffisant, la longueur des files d’attente, empêchant la fluidité de la circulation dans les sous-sol de la Gare Lille Flandres ces dernières semaines, en témoigne. 

Il y a plus grave.
Les parents d’enfants scolarisés au collège ont dû avancer l’argent des transports de leurs enfants à cause des retards pris dans le traitement des dossiers, preuve de la désorganisation. Nous réitérons notre volonté de voir instaurée, a minima, la gratuité pure et simple pour les scolaires, supprimée il y a peu pour les lycéens. En plus de la réparation d’une injustice, cela permettrait des économies de temps et de papiers liés aux formalités administratives pesantes.

Il y a encore plus grave 
Nous craignons que le coût exorbitant de ce nouveau système serve à justifier de nouvelles augmentations de tarifs. La tarification du support Pass-pass peut être déjà considérée comme une augmentation de coût déguisée pour l’usager. Les amendes supplémentaires pour oubli de « bip » sont scandaleuses et sont un facteur de perte de temps et de stress. Cela ne renforce pas l’attractivité des transports en commun par rapport à la voiture et pénalise d’abord les plus précaires.

Avec la campagne d’information du Front de Gauche « Des nouvelles technologies pour vous compliquer la vie » et une pétition, le PCF entend relayer et faire entendre le mécontentement des usagers et obtenir une négociation sérieuse avec LMCU. Le dialogue doit s’ouvrir, à fortiori à un moment où ces questions doivent faire l’objet de débats.

Pour la section de Lille du PCF
Hugo VANDAMME

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.